Zoom sur le régime protéiné

Zoom sur le régime protéiné

Zoom sur le régime protéiné

Perdre du poids est une chose mais brûler la graisse en est une autre. Il ne suffit pas de perdre quelques kilos sur la balance pour crier victoire !  L’essentiel est de détruire le véritable problème : le gras.  Parmi les nombreux régimes qui existent, il en est un qui est tout à fait unique de par son efficacité et sa sécurité : c’est le régime protéiné ! Son seul inconvénient réside dans le fait qu’il soit assez restrictif mais de nombreuses personnes l’ont choisi comme un véritable style de vie.

Il existe de nombreuses variantes du “Régime Protéiné” comme le régime Dukan, la diète cétogène (Ketogenic Diet), le régime Keto ou encore le régime Atkins … Tous ces régimes répondent au même principe : pousser le corps à puiser dans son stock en graisses pour fournir l’énergie nécessaire à son maintien et son fonctionnement tout en protégeant la masse maigre. Quelques soit le régime que l’on entreprend, l’essentiel est de l’adopter en pleine conscience en l’utilisant comme un tremplin pour changer définitivement ses habitudes alimentaires et ainsi stabiliser son poids durablement.

Un régime est toujours limité dans le temps et quantitativement. Malheureusement, bon nombre de personnes reprennent très vite les kilos perdus à l’arrêt d’un régime ou d’une diète. Cela est essentiellement du au fait qu’aucun travail réel n’a été réalisé pour modifier son comportement alimentaire. Un régime doit être sérieux et respectueux de la santé et doit constituer l’élément déclencheur

Les principes de ce régime

Le corps a besoin d’énergie métabolique pour fonctionner au quotidien. Les glucides sont sa principal source d’énergie : ils sont le carburant du corps humain. Les glucides sont stockés sous forme de glycogène dans les muscles et le foie. C’est une forme d’énergie facilement mobilisable disponible immédiatement lorsque le besoin se fait ressentir. Si le glycogène se trouve en quantité limitée dans le corps, la graisse quant à elle est stockée de façon illimitée. Mais le problème de celle-ci est qu’elle n’est pas aussi mobilisable comme le sont les sucres. Les lipides constituent une source d’énergie de réserve et ne sont mobilisés que dans certaines situations physiologiques et métaboliques comme une pénurie de glycogène. C’est à ce moment bien précis que la voie énergétique lipidique est activée !

Les mécanismes physiologiques

En privant l’organisme des glucides, son énergie de prédilection, on le pousse à puiser ses ressources ailleurs au niveau de la graisse. Le métabolisme passe en mode secours : c’est le phénomène de cétose-lipolyse.

La cétose-lipolyse ne s’enclenche que lorsque le glycogène tend à manquer : c’est une sorte de stress métabolique qui a pour réponse l’activation de mécanismes complexes d’adaptation afin de corriger ce déficit en énergie. Le corps se met à produit une hormone particulière : l’hormone Cortisol. Le cortisol est une hormone hautement catabolisante. Elle va être responsable de la destruction des graisses pour former des corps cétoniques, une nouvelle forme d’énergie. Mais le rôle du cortisol ne s’arrête pas au tissu adipeux, il s’étend également au tissu musculaire en dégradant les protéines musculaires. C’est à ce niveau bien précis que les protéines prennent tout leur sens. Elles vont permettent de protéger la masse musculaire en fournissant les acides aminés nécessaires à son maintien.

Le régime protéiné concrètement !

Le régime protéiné est souvent appelé à tord Régime Hyperprotéiné. Mais dans la réalité ce n’est pas du tout le cas. C’est un régime lipido-protéique avec privation glucidique où les apports caloriques sont assurés par des sources de graisses alimentaires et des protéines. L’apport protéique global n’est généralement pas modifié ni augmenté mais les repas se constitue essentiellement de ces 2 nutriments. Dans certaines situations et pour certains objectifs comme la prise de muscle, l’apport protéique total est augmenté mais dans les régimes de perte de gras avec épargne musculaire les quantités de protéines sont les mêmes que pour une personne sédentaire à savoir (0.8 à 1g de protéines totales par kilos de poids).

Le régime protéine n’est pas néfaste pour la santé mais est assez frustrant puisque les aliments sources de glucides sont considérablement limités. Outre leur rôle énergétique, les sucres sont avant tout une source de plaisir pour chacun. Les supprimer peut s’avérer perturbant pour le moral mais pas pour la santé. Les glucides sont présents dans bon nombre d’aliments : fruits, miel, pâtes, riz, céréales du matin, produits de boulangerie…

Un repas cétogène type

Le régime Keto met l’accent sur des combinaisons de protéines et de lipides. Les glucides sont totalement supprimés du programme.

Un repas cétogène peut comprendre :

  • une assiette de crudités assaisonnée
  • une portion de protéines saines : poissons, œufs, viandes rouges, volailles ou encore de la protéine en poudre
  • des légumes verts
  • une portion de fruits oléagineux : graines, noix

Cétogène ne rime pas avec monotonie. De nombreux aliments et assaisonnements sont autorisés : il suffit de faire appel à ses talents et à son imagination pour créer les bonnes combinaisons de plats et de recettes.

Si le régime Keto est sans risque pour la santé, il présente tout de même quelques difficultés qu’il va falloir prendre en compte pour l’affronter. Comme tout changement d’habitudes alimentaires, certains désordres peuvent apparaître surtout en début de cure le temps que le corps s’adapte. On peut ressentir de la fatigue, un manque de tonus et de l’irritabilité. Ces effets sont le pur produit des réactions d’adaptation du corps humain à leur inattendue forme d’énergie que sont les corps cétoniques. Une fois ce cap passé, le corps s’habitue et la forme revient progressivement sans encombre.

La plus-value des protéines en poudre

Certaines protéines en poudre peuvent réellement faire la différence pendant une phase de perte de poids surtout lorsqu’il est question de Whey protéine. Cette protéine d’origine 100% naturelle exclusivement issue du lait présente un profil en acides aminés des plus complets. Pauvres en glucides et en lipides, c’est une protéine de grande pureté qui permet de fournir les muscles rapidement en éléments constitutifs pour assurer leur entretien durant une diète cétogène. La plupart des poudres se présentent en mélanges instantanés aromatisés et édulcorés. Dépourvues de sucres, ces mélanges permette de se faire plaisir facilement sans provoquer d’entorses aux principes de ce régime.

Les avantages de la Diet Whey

Diet Whey est particulièrement efficace dans les régimes Céto. La qualité et le dosage adapté de sa protéine permet une excellente maintenance de la masse maigre. Chaque portion fournit l’équivalent de 17g de protéines Whey issues d’une source laitière ultra-pure. La formule renferme un ingrédient minceur clé : le Nutriose. C’est un composant breveté et innovant de fibres de céréales. Au cours des régimes protéinés, il arrive que le transit devienne paresseux à cause du changement brusque de l’alimentation. Diet Whey permet de corriger ce type de désordre en apportant quantité de fibres bienfaisantes pour la digestion. Ces fibres exercent un effet positif sur le transit en l’équilibrant et renforcent le microbiote intestinal.

Diet Whey est bien plus qu’une simple protéine en poudre. C’est avant tout un plaisir gustatif à la saveur et à la texture irrésistibles. En mélange avec de l’eau ou un produit laitier maigre, elle peut servir à la préparation de délicieuses recettes gourmandes de smoothies, de milk-shakes ou de crèmes dessert.

Vous l’avez compris, le régime protéiné cétogène constitue un moyen efficace pour une perte de gras rapide. C’est un régime qui perte de déclencher la minceur assez facilement mais peut constituer une source de frustration chez certains. Nous préconisons de le réaliser sur une période de 1 à 2 semaines soit en début de programme pour déclencher la perte de poids soit en milieu pour casser une stagnation et ainsi réenclencher la minceur.

 

 

Alia NAJAR

Diététicienne, Nutritionniste

2 Comments

  1. Ameni
    -
    6 janvier 2018

    Merci trés intéressant article ,bravo
    Svp si vous pouvez nous partager un exple de menu pour ce régime ( les proportions ..et surtt pour le petit déjeuner) merci 🙂

    1. Marouan ARIANE
      -
      8 janvier 2018

      Bonjour Ameni. Merci d’avoir pris le temps de lire cet article. Les proportions ne posent aucun problème du moment que l’on respecte le principe d’exclusion des glucides. En gros, les repas doivent être composés de lipides et de protides.
      Pour exemple : le petit déjeuner peut être composé de 2 à 3 œufs entiers (jaune compris !) en omelette, au plat, à la coque ou brouillés accompagnés d’un demi avocat et de tranches de saumon fumé, d’une bonne poignée de noix (amandes, noix, pistaches…), d’un verre d’eau et d’un café sans sucre ou édulcoré à la stévia.

Leave a comment

Related Posts

Recherche